Statut de l’interne en médecine

Qu’est-ce qu’un interne ? Qu’a-t-il réellement le droit de faire, quelles sont ses responsabilités, qu’encourt-il lorsqu’il sort de ses prérogatives ? Voici quelques piliers de nos statuts pour vous aider à vous repérer dans votre future vie d’interne.

L’interne en médecine est un praticien en formation spécialisée. Il engage donc sa responsabilité mais n’en reste pas moins un étudiant.

Ses obligations de service sont de dix demi-journées par semaine, dont 8 demi-journées de stage, 1 demi-journée de formation personnelle et 1 demi-journée de formation organisées par le coordonnateur inter-régional du DES de médecine générale.

Les tableaux de service doivent être organisés par le directeur de l’établissement.

La formation en stage, incluant le temps en garde et d’intervention en astreinte, ainsi que la demi-journée hors stage ne peuvent excéder 48H par période de 7 jours, cette durée étant calculée en moyenne sur une durée de 3 mois.

Le service de garde normal comprend une garde de nuit par semaine et un dimanche ou jour férié par mois. Chaque garde de nuit est suivie d’un repos de sécurité. Un pool de garde doit se composer au minimum de 5 internes (sinon les médecins du service doivent compléter ce tableau).

Un interne ne peut être mis dans l’obligation de garde pendant plus de 24 heures consécutives.

L’interne en médecine exerce des fonctions de prévention, de diagnostic et de soins, par délégation et sous la responsabilité du praticien dont il relève. Il est alors primordial de transcrire par écrit tout échange avec ce dernier se rapportant aux décisions de la prise en charge du patient.

L’interne s’acquitte des tâches qui lui sont confiées d’une manière telle que la continuité et le bon fonctionnement du service soient assurés.

L’interne a droit à un congé annuel de trente jours ouvrables. La durée des congés pouvant être pris en une seule fois ne peut excéder vingt-quatre jours ouvrables.


Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les textes relatifs au statut de l’interne : les articles R6153-1 à R6153-45 du Code de la Santé Publique et l’arrêté du 10 septembre 2002 relatif aux gardes et au repos de sécurité.

Concernant les nouveautés sur le temps de travail : décret 2015-225 du 26 février 2015 relatif au temps de travail des internes.

Encore plus facile : il suffit de vous rendre sur le site web de l’ISNAR-IMG où vous retrouverez tous les textes législatifs se rapportant aux internes.