FAQ – Thèse et recherche en MG

Quand faut-il faire le mémoire d’initiation à la recherche ?

Le mémoire de recherche doit se faire durant le stage de niveau 1 en médecine générale. Il peut prendre la forme soit d’un court travail de recherche pouvant s’articuler avec le travail de thèse soit d’un RSCA (Récit de Situation Complexe et Authentique).

 

Quand faut-il commencer à se soucier de la thèse ?

Dès que possible, mais surtout à partir de la deuxième année d’internat. Garder en tête qu’il faut impérativement passer sa thèse dans les 6 ans qui suivent le début du DES, au risque de perdre le droit d’exercer la médecine. Passer sa thèse avant la fin de l’internat permet de ne pas avoir à repayer des droits d’inscription à la faculté par la suite.

 

Comment trouver un sujet de thèse ?

Soit par vous même, soit sur proposition de votre directeur de thèse. Si vous avez une idée de sujet qui émane de questionnements que vous avez pu vous avoir en stage ou sur la médecine de façon générale, le mieux est de chercher le directeur de thèse qui serait prêt à travailler avec vous sur votre idée de sujet.  Le CUMG fait également des propositions de sujets auxquels il ne manque plus qu’un thésard motivé, vous les trouverez sur le site de la faculté. En stage, vous pourrez avoir des médecins qui pourront vous proposer de travailler avec eux dans le cadre d’une thèse sur leur sujet de prédilection. Restez vigilant sur le fait que votre sujet doit avoir un lien avec la médecine générale au risque de vous le faire refuser par le CUMG. Garder enfin à l’esprit que votre sujet doit vous intéresser, vous allez en effet passer plusieurs mois à travailler dessus. N’hésitez pas à refuser des sujets qui ne vous passionnent pas.

 

Comment trouver un directeur de thèse ?

Vous avez une idée de sujet de thèse en lien avec la médecine générale, il ne vous manque plus qu’à trouver un directeur de thèse pour superviser votre travail. Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à votre tuteur, le CUMG, vos maitres de stage, etc. Ils pourront être susceptibles de vous orienter vers des médecins de leur connaissance qui s’intéressent ou ont des compétences particulières dans le domaine de votre idée de sujet. Vous pouvez aussi feuilleter nos petites annonces, il arrive que des directeurs de thèse en quête de thésard postent des annoncent en décrivant leur idée de sujet.

 

Comment se former à la recherche en médecine générale?

Le CUMG propose plusieurs séminaires, journées d’étude et ateliers au cours du DES pour vous former à la recherche en médecine générale et vous aider à travailler votre thèse. Référez vous au programme des enseignements disponible là encore sur le site de la faculté. Pour compléter, FAYR-GP, l’association française des jeunes chercheurs en médecine générale, organise chaque année en fin septembre une école d’automne qui s’est toujours tenue, pour l’instant, à Lyon. 3 parcours de formation sont ainsi proposés sur 2 jours: recherche quantitative, recherche qualitative et bibliographie. L’association organise également une journée de pré-conférence avant le congrès du collège de médecine générale qui a généralement lieu courant mars-avril à Paris. Ces journées sont l’occasion de rencontres et d’échanges avec d’autres internes, assistants, médecins de toute la France voire de pays francophones pouvant travailler sur les mêmes domaines que vous. N’hésitez pas à vous y rendre!

 

Comment recruter les participants à votre étude ?

Tout dépend de votre population cible. Si vous travaillez sur le point de vue ou le comportement des internes ou des MSU, vous pouvez passer par la commission recherche du CUMG pour accéder à leurs mailing listes. Gardez en tête qu’ils sont réputés pour être stricts sur la cohérence de votre travail donc préparez bien votre présentation en vous faisant aider par votre directeur de thèse si nécessaire afin de mettre toutes les chances de votre côté.  

 

Comment valoriser votre travail de recherche?

Vous venez de réaliser un travail de recherche, via votre thèse ou non. Vous pouvez valoriser et diffuser vos travaux de plusieurs façons. D’abord en le retranscrivant sous forme d’article pour le soumettre à une ou plusieurs revues selon les disciplines que vous avez abordées. Plus votre travail sera rigoureux et d’envergure importante, plus vous pourrez espérer le soumettre à des revues d’Impact Factor élevé. Une autre façon est de soumettre vos travaux aux comités scientifiques des principaux congrès de médecine générale pour les partager sous forme de communications ou de posters.

 

Comment se lancer dans une année recherche ?

Une année recherche permet de financer la réalisation d’un projet de recherche durant une année type Master 2 recherche ou thèse de science. Elle est accessible dès la deuxième année d’internat et, depuis le 21 janvier 2016, il est possible de la faire à la fin de l’internat. Chaque année, un arrêté fixe le nombre de postes d’année de recherche offerts par inter-région et par promotion d’internes. Les internes doivent alors déposer leur dossier de candidature à leur UFR de rattachement dans les deux mois suivant la publication de l’arrêté (en avril le plus souvent). La réponse de la commission d’attribution des années de recherche est communiquée en septembre. Sont sélectionnés uniquement les postulants ayant un projet de « qualité suffisante », sans tenir compte du rang de classement aux ECN. Il est conseillé de posséder un Master 1 validé dans le même domaine de recherche.