Le mémoire d’initiation à la recherche

Pourquoi ?

Pour comprendre comment on élabore et comment on mène un travail de recherche, en particulier en préambule au travail de thèse… et aussi pour valider son DES !

Le mémoire d’initiation à la recherche peut également servir directement à votre thèse, si vous choisissez de travailler sur le même thème.

Quand ?

Pendant le stage praticien de niveau 1.

Comment ?

Avec l’aide de ses praticiens et des journées de formation « thèse » prévues pendant le stage. Vous saurez tout sur le « quali » et le « quanti », sur les entretiens semi-dirigés et les questionnaires, et on vous dira ce qu’on attend de vous, c’est-à-dire plutôt une démarche qu’un résultat.

Votre mémoire sera validé par un jury lors d’un oral, à la fin du stage praticien.

Le conseil du Syrel ?

Choisissez un sujet qui vous intéresse, et surtout n’attendez pas la dernière minute (et c’est du vécu…) !

Et si on veut faire autrement ?

Vous avez aussi la possibilité de rédiger un RSCA (Récit de Situation Complexe et Authentique) à la place de ce mémoire. Les RSCA sont autrement plus développés que les traces d’apprentissage ou les GEP auxquels vous avez l’habitude et leur rédaction ne s’improvise pas. Pour cela, il existe des aides pour la rédaction que vous pouvez trouver sur SPIRAL ou dans la rubrique Documents utiles de notre site.