L’enseignement théorique

 
Pour obtenir le DES de médecine générale, il faut valider :

enseignement théorique

  • la journée d’accueil
  • 2 séminaires
  • le tutorat
  • 1 journée interdisciplinaire
  • 6 séances de FMC
  • l’enseignement pendant le stage chez le praticien
  • le mémoire d’initiation à la recherche

 

La journée d'accueil

La journée d’accueil

Elle est réalisée par le Département de Médecine Générale (DMG). Obligatoire, elle se déroule en octobre chaque année (attention aux vacances pré-internat).

Le but de la journée d’accueil est de présenter aux étudiants le cursus du 3ème cycle de Médecine Générale sur Lyon et de répondre aux principales questions qu’ils se posent quant à leur devenir professionnel.

Elle doit aussi permettre aux étudiants de choisir, de la façon la plus cohérente et la plus efficace possible, les stages et enseignements théoriques du 3ème cycle, pour atteindre l’objectif de ces trois années de formation : être un professionnel compétent en Médecine Générale.

Les séminaires

Les séminaires

Les séminaires sont des enseignements d’une journée (de 9 h à 17 h) qui se déroulent à la faculté de médecine Rockefeller. Le but est d’approfondir un thème particulièrement important en Médecine Générale.

Ces journées sont préparées par une équipe de Médecins Généralistes enseignants, avec la collaboration de spécialistes concernés. Ces enseignements sont dispensés par les Médecins Généralistes. Elles proposent un enseignement homogène et l’utilisation de méthodes pédagogiques variées. Elles permettent le « brassage » des étudiants de niveaux de connaissances variés, la convivialité et la dynamique du groupe. Elles permettent de découvrir la dimension collective de la profession. Elles sont le prélude aux journées de formation continue.

2 séminaires obligatoires (inscription automatique par la faculté) :

– Approche centrée sur le patient.

– Se documenter pour la pratique et la thèse : à partir de la promotion 2016-2017 : 1h30 « Recherche Thèse BU » en S2 et 1 journée en S3.

Les ateliers

Les ateliers

Ce sont des enseignements d’une demi-journée qui font suite et complètent les séminaires (inscription après avoir validé le séminaire correspondant) ou qui prennent uniquement cette forme pour favoriser l’interactivité (petits groupes).

Inscription via un doodle mis en place par la faculté, ou directement auprès de l’enseignant responsable (les informations sont transmises par mail à chaque étudiant).

Thèmes disponibles :

  • Accompagner un patient en fin de vie à domicile
  • Dépendance : alcool et opiacés
  • Certificats médicaux
  • Éthique en médecine générale
  • Événement indésirable en soins primaires
  • Prise en charge de la femme – Interdisciplinarité maïeutique/médecin généraliste
  • Rencontre avec un patient d’une autre culture
  • Sexualité, vie de couple
  • Urgence et permanence des soins
  • Violence et maltraitance intrafamiliales
  • Méthodologie
  • Méthodologie de la recherche qualitative
  • Biostatistiques

Le tutorat : un tuteur, des tuteurés

Le tutorat : un tuteur, des tuteurés

Quels objectifs ?

  • Suivi individualisé de l’interne
  • Facilitateur d’apprentissage
  • Évaluation formative

En pratique, le tutorat regroupe : les groupes d’échanges de pratique, les ateliers de production clinique et les RDV individuels.

Groupe d’échange de pratique (GEP)

Echanges de pratiques entre tous les tutorés d’un même tuteur. Chaque interne présente un cas clinique et effectue un travail de bibliographie sur le sujet du cas.

  • 6 pendant la 1ère année
  • 3 pendant la 2ème année
  • 2 pendant la 3ème année (en autonomie)

Rendez-vous individuels

Rencontre semestrielle entre le tuteur et son tutoré au cabinet avec possibilité d’assister à la consultation pendant une demi-journée. Discussion à propos du parcours de l’interne, lecture du carnet de bord, travail sur les compétences de la médecine générale (acquises, en cours, non acquises), élaboration des objectifs de stages pour chaque semestre en rapport avec la pratique ambulatoire, validation du semestre de tutorat…

  • 1 en S1 et 1 en S6, soit 2 par DES (et à la demande du tuteuré si besoin)

La journée interdisciplinaire

La journée interdisciplinaire

Une journée d’enseignement qui peut être un symposium ou une journée présentation de thèses.

Le symposium a lieu une fois par an. C’est une sorte de mini congrès sur un thème avec de nombreux intervenants (toutes disciplines).

La journée présentation de thèses a lieu une fois par an, à la rentrée. Il s’agit de la présentation des meilleures thèses de l’année et des nouveautés de la recherche constatées en congrès.

Formation médicale continue (FMC)

Formation médicale continue (FMC)

Pour nous préparer à notre futur exercice, il faut se préparer à la formation continue. Les FMC validantes pour le DES ne sont que les FMC ayant fait preuve d’un niveau de qualité élevé. Du coup, les FMC financées par l’industrie pharmaceutique ne sont pas validantes. Le SyReL-IMG essaie d’organiser 1 à 2 FMC par an.

6 FMC sont à valider pendant le DES.

Enseignements pendant le stage chez le praticien

Enseignements pendant le stage chez le praticien (niv. 1)

Journées d’études

Les journées d’études, qui ont lieu le mardi, permettent aux internes de réfléchir et de travailler sur des thèmes fondamentaux en médecine générale. Ils peuvent ainsi mettre immédiatement en pratique leurs acquis pendant leur stage.

Dix journées d’études de sept heures sont programmées, sur les thèmes suivants :

  • 2 journées d’études Thèse
  • Femme (2 journées)
  • Enfant (2 journées)
  • Adolescent
  • Consommation à risque : tabac, alcool, cannabis
  • Dépression et crise suicidaire 

A cela s’ajoute 1 journée CPAM, avec possibilité d’une journée sur site avec un médecin conseil de la Sécurité Sociale.

Mémoire d’initiation à la recherche en médecine générale

« Le troisième cycle de Médecine Générale doit préparer à la recherche en médecine générale, à l’épidémiologie, à la documentation.

Un travail d’initiation à la recherche, en prise directe avec l’exercice professionnel, est proposé aux internes pendant les stages chez le praticien. Moyen de réfléchir à un point de pratique, d’apprendre à faire une recherche bibliographique, à écrire avec un objectif et une méthodologie, ce travail pourra éventuellement préparer la thèse et s’y insérer. »

Types de mémoire possibles :

  • Etude sur un thème choisi à partir du stage chez le praticien
  • Sujets proposés par la commission « thèse et mémoire »
  • Préparation à la thèse
  • RSCA